Code des pacemakers
Logo de My EKG, le Web de l'Électrocardiogramme

Code des pacemakers


Nomenclatura de los Marcapasos

Article relié : Electrocardiogramme d'un pacemaker électrique.

La nomenclature des pacemakers établie par la North American Society of Pacing and Electrophysiology (NASPE) et le British Pacing and Electrophysiology Groupe (BPEG) est désignée comme code NBG pour pacemakers 1.

Ce code contient cinq positions :

Code générique pour une stimulation anti-bradycardie

I II III IV V
Chambre de stimulation Cámara sensada Réponse à la détection Modulation de fréquence Stimulation multisite
O = Aucune O = Aucune O = Non O = Non O = Non
A = Oreillette A = Oreillette T = Stimule R = Modulation de fréquence A = Oreillette
V = Ventricule V = Ventricule I = Inhibe V = Ventricule
D = Double chambre (A+V) D = Double chambre (A+V) D = Les deux (T+I) D = Double chambre (A+V)
Modifié de Bernstein AD. et al. The revised NASPE/BPEG generic code for antibradycardia, adaptive-rate, and multisite pacing. North American Society of Pacing and Electrophysiology/British Pacing and Electrophysiology Group. Pacing Clin Electrophysiol 2002 1.

Position I du code des pacemakers : Chambre de stimulation

La première position désigne la chambre où se produit la stimulation :

  • O : Aucune.
  • A : Stimulation auriculaire.
  • V : Stimulation ventriculaire.
  • D : Stimulation double chambre (dans les deux, A et V).

Position II du code des pacemakers : Chambre de détection

La deuxième position indique la chambre où est détectée la dépolarisation cardiaque spontanée (ou des signes d'interférence), dans le but de stimuler ou inhiber la stimulation indiquée dans la position III 2.

Les lettres sont les mêmes que dans la première position :

  • O : Pas de détection.
  • A : Détection auriculaire
  • V : Détection ventriculaire
  • D : Détection dans les deux chambres (A et V).

Position III du code des pacemakers : Réponse à la détection

La troisième position se réfère au mode de la réponse.

La I indique que devant un événement détecté, la décharge est inhibée ; la T indique qu'une stimulation est produite (triggered en anglais) après détection de l'événement ; le D signifie que tous deux, I et T, peuvent survenir 1.

  • O : Aucune.
  • I : Le pacemaker est inhibé.
  • T : Le pacemaker est stimulé.
  • D : Le pacemaker peut à la fois être inhibé et stimulé.

Position IV du code des pacemakers : Modulation de fréquence cardiaque

La quatrième position n'est utilisée que pour indiquer la présence (R) ou l'absence (O) du mécanisme d'adaptation de la fréquence cardiaque (modulation de fréquence).

A la différence des autres positions, la quatrième lettre est unique. Elle ne se refère qu'à l'ajustement automatique de la fréquence de stimulation pour compenser l'incompétence chronotrope.

  • O : Absence de modulation de la fréquence cardiaque.
  • R : Présence de modulation de la fréquence cardiaque.

Position V du code des pacemakers : Stimulation multisite

La cinquième position est utilisée pour indiquer s'il existe ou non une stimulation multisite dans les oreillettes, ventricules ou toute combinaison des deux.

Les emplacements de la stimulation peuvent se répartir comme suit : dans chaque oreillette/ventricule, dans plus d'un lieu au sein de la même cavité, ou une combinaison des deux 2.

  • O : Aucune.
  • A : Dans une oreillette ou dans les deux.
  • V : Dans un ventricule ou dans les deux.
  • D : Toute combinaison de A et V.

Exemples tirés de la nomenclature des pacemakers

Mode de stimulation VVI (VVIOO) :
(V)
Stimulation ventriculaire, (V) détection ventriculaire, (I) stimulation inhibée lorsqu'une dépolarisation ventriculaire spontanée est détectée, (O) aucune modulation de fréquence, (O) aucune stimulation multisite.

Cette option est la plus employée chez les patients souffrant de fibrillation auriculaire permanente et de Bloc AV complet, ou de bradycardie sévère.


Mode de stimulation DDDR (DDDRO) :
(D)
Stimulation auriculaire et ventriculaire, (D) Détection auriculaire et ventriculaire, (D) inhibition devant une détection auriculaire ou ventriculaire et stimulation ventriculaire après détection d'un signal auriculaire, (R) modulation de fréquence, (D) aucune stimulation multisite.

Cette option est la plus employée chez les patients souffrant de maladie du nœud sinusal ou de Blocs atrio-ventriculaires.


Autres exemples du Revised NASPE/BPEG Generic Code

  • AOO, VOO ou DOO : Stimulation auriculaire, ventriculaire ou double chambre asynchrone ; aucune détection, modulation de fréquence ni stimulation multisite.
  • AAI : Stimulation auriculaire inhibée devant une dépolarisation auriculaire spontanée ; aucune modulation de fréquence ni stimulation multisite.
  • DDD : Stimulation double chambre (généralement, il y a inhibition après détection d'un signal auriculaire ou ventriculaire et stimulation ventriculaire après une dépolarisation auriculaire) ; aucune modulation de fréquence ni stimulation multisite.
  • DDDR : Pacemaker double chambre avec modulation de fréquence et sans stimulation multisite.
  • DDDOV : Pacemaker double chambre sans modulation de fréquence, avec stimulation multisite (stimulation biventriculaire, ou plus d'un emplacement de stimulation dans un même ventricule, ou les deux possibilités).
  • VVIRV : Stimulation ventriculaire avec inhibition après détection d'un signal ventriculaire, avec modulation de fréquence et stimulation multisite (stimulation biventriculaire, ou plus d'un emplacement de stimulation dans un même ventricule). Cette option est généralement employée chez les patients souffrant d'insuffisance cardiaque, de fibrillation auriculaire permanente et de troubles de la conduction intraventriculaire.

Article relié : ECG d'un pacemaker électrique.

Références

Si ça vous a plu... Partagez-le !